les modèles de ruches

les modèles de ruches

Dans le rucher plusieurs modèles de ruches accueillent les abeilles. Une vingtaine de colonies, issues d’essaims naturels cueillis dans le rucher et d’essaims capturés dans la région y sont logés.

un atelier de fabrication de ruche en paille est organisé chaque année début février.

http://apicultureetbiodynamie.fr/stages-formations/formation-de-fabrication-de-ruche-en-paille/

Pourquoi des modèles de ruches aussi différents?

Depuis sa création le rucher est conduit en biodynamie, c’est à dire que nous tenons compte des influences cosmiques pour les travaux et que les préparations biodynamiques sont pulvérisées dans les ruchers et dans l’espace autour du lieu ( voir la rubrique biodynamie). Le rucher a pour vocation de faire des recherches sur la vitalité des colonies et de la façon dont elles gèrent les maladies ainsi que la pression du varroa. Une partie des ruches sont des Dadants 10 cadres, il y a un tronc creusé dans un pin Douglas, une ruche TBH dite Kéniane, une Warré à barettes, des ruches en paille et une ruche ronde à 16 côtés à barettes. L’objectif est d’une part d’observer l’influence des constructions libres sans cadre ni barettes sur la gestion du varroa et de l’essaimage ces ruches ne sont pas récoltées. D’autre part le renouvellement des colonies se fait par essaimage naturel nous récupérons les essaims primaires et secondaires. Les essaims primaires sont logés dans des ruches Dadant pour faciliter la récolte, les autres essaims sont mis dans les ruches sans cadres pour que les colonies se développent librement et fournissent des essaims de bonne qualité.

construction des rayons de cire

La construction libre des rayons de cire a pour objectifs de permettre à la colonie de se développer à son rythme et de garder une chaleur constante du couvain en ayant toujours un volume adapté à sa taille . Les premières constructions ont une dimension de cellules adaptée au couvain avec un espace minimum entre les rayons pour maintenir cette chaleur.

Les trois à cinq premiers rayons au centre sont réservées au couvain, puis au fur et à mesure que la colonie se dilate, la taille des rayons augmente pour stocker le miel.

Sur la photo les rayons à l’extérieur du cercle sont plus larges et remplis de miel.

Les commentaires sont clos.